FICA désigne la “Fundação Internacional de Capoeira Angola”

FICA Chicago, Embaixadores Da Cultura Brasileira 2012, avec CM Beto

Les groupes FICA sont présents dans divers pays en Europe, en Asie, en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud! Ici à Montréal, nous formons un groupe d’étude FICA.

FICA Montréal, Atelier avec Mestre Jurandir 2012

Nos aspirations pour la Capoeira Angola nous amènent à…

  • Participer à des ateliers au Brésil, Etats-Unis, et ailleurs
  • Organiser des ateliers à Montréal en invitant des joueurs influents de cet art
  • Partager nos connaissances du mouvement, de la musique et de l’histoire de la Capoeira Angola
  • Apprendre le Portugais

Pour nous, la capoeira développe notre sens de la communauté et est bénéfique pour l’esprit, le corps et le mental.

A propos du groupe

Nous sommes heureux de faire partie de la famille FICA. En tant que jeune groupe, nous sommes sous le parrainage direct de Mestre Jurandir  (membre fondateur de FICA). C’est notre guide, notre motivateur et principal vaisseau pour la transmission de cet art et appartenance à cette lignée.

FICA-NYC, FICA-DC, FICA-Chicago, FICA Oakland et FICA-North West, ont également contribué à bâtir notre communauté à Montréal.

Au Canada, FICA-Grupo de Estudo de Quebec et Grupo de Capoeira Semente do Jogo de Angola sont pour nous des points de référence.

Quatre personnes à Montréal organisent solidairement les activités du groupe: Kseniya Smaryanakis, Celeste Nelson, Ron Scott et Fabrice Koffy. Ils travaillent conjointement à la consolidation de FICA Montréal (cours, ateliers et roda tout au long de l’année).

KSENIYA SMARYANAKIS

Kseniya a commencé la capoeira avec Contra-mestre Fabio à Ottawa. En arrivant à Montréal, elle joint le groupe Agua de Beber (à l’Université Concordia), où elle s’entraîne avec Mike Gregory pendant plusieurs années. Lorsqu’elle déménage en Russie, elle devient un membre actif de FICA Moscou (sous le parrainage de Mestre Cobra Mansa) pendant plusieurs années, enseignant et participant à des ateliers dans toute l’Europe. Kseniya a également passé une année à étudier la capoeira angola à FICA Bahia avec Mestre Valmir.

RON SCOTT

Ron a débuté la capoeira avec le groupe Agua De Beber sous la direction de Michael Gregory. La presence déjà régulière de Mestre Jurandir à Montréal (ateliers et discussions) lui fit découvrir la philosophie du groupe FICA. Ron a participé à des ateliers de capoeira à travers les Etats-Unis et le Brésil. Au cours des ans, il a voyagé à Salvador de Bahia fréquemment pour s’entraîner avec Mestre Valmir à FICA Bahia and approfondir sa compréhension de cette forme d’art pluridisciplinaire.

FABRICE KOFFY

C’est à Montréal que Fabrice a découvert la capoeira. Etudiant à l’université Concordia, il se joint au groupe Agua de Beber, sous la direction de Mike Gregory. D’abord le côté jovial, la dimension physique, mais Fabrice est rapidement interpellé par l’aspect invisible, l’histoire, la philosophie intrinsèque à la Capoeira. Il suivra plusieurs ateliers à Montréal, Boston, Washington, et se rend à quelques reprises au Brésil où il s’entraîne avec la famille FICA Bahia. Depuis, humblement, il continue d’apprendre et à se laisser transformer par la Capoeira.

CELESTE NELSON

Celeste a rencontré la capoeira avec le groupe Agua de Beber sous la direction de Michael Gregory. Sa première exposition à cet art martial en dehors de Montréal se passe à Washington DC pendant la 12e Conférence Internationale de FICA, à Sankofa. Depuis, Celeste a participé à des ateliers de capoeira angola au Brésil, en Suède, en Finlande, en Russie et aux Etats-Unis. Au-delà de l’aspect physique, elle développe un intérêt pour la philosophie Afro-Brésilienne, l’héritage, les traditions, et s’intéresse à l’effet de cet art dans le contexte Nord Américain.